Le Canal du Nivernais à bicyclette

Photo de profil de Damien

Damien

Créateur d'évasion

Mai 28

À l'aventure !, C'est du sport !

Le canal du Nivernais serpente à plat dans un cadre verdoyant et bucolique. Voies navigables incontournables pour le tourisme fluvial. Les croisières en bateaux sans permis, sont permises ! Aujourd’hui, je vous propose un tout autre moyen de transport : le deux roues..

C’était quand votre dernière balade à vélo ?

Je veux dire une vraie et belle échappée cheveux au vent.. Avec ses 1000 km de pistes balisées et sécurisées, la Bourgogne offre un formidable terrain de jeu pour découvrir la région en pédalant.

La véloroute du Canal du Nivernais s’inscrit dans le réseau des véloroutes et voies vertes du “Tour de Bourgogne à vélo” qui comptera à terme 800 km de parcours aménagés. De quoi vous dégourdir les gambettes.

 

 

Le canal du Nivernais, détour en Bourgogne

Le canal du Nivernais commence à Saint-Léger-des-Vignes dans la Nièvre pour terminer à Auxerre dans l’Yonne. 173 km de méandres, de boucles en douceur et bonhomie. Il longe cette belle terre du Morvan : falaises et villages perchés succèdent aux collines plantées de cerisiers, un régal à déguster de début juin à mi-juillet.

16 écluses fluviales animent le parcours : c’est une « échelle d’écluses ». Les plaisanciers s’en donnent à coeur joie pour tourner les manivelles permettant de faire descendre le niveau de l’eau. Vous pouvez même vous arrêter les aider !

Construit au début du XIXème siècle pour relier l’Yonne à la Seine, le canal du Nivernais fut pensé pour servir de moyen de transport afin d’alimenter la capitale en bois de chauffage, mais également en pierre. Cette pierre de Bourgogne fut notamment utilisée pour ériger Notre-Dame-de-Paris et bien d’autres monuments de la capitale.

 

Le canal à plat, mais pas vous !

Pour notre périple, nous prenons le départ à Decize. Ce n’est pas le fruit du hasard : en longeant le canal du Nivernais dans le même sens que le fil de l’eau, nous profitons d’un dénivelé favorable et économisons ainsi nos efforts ! Préservons-nous un peu, pour réaliser quelques incursions touristiques le long du parcours.

Pour louer nos vélos, nous avons fait appel au service de Frédéric Blanchet à Decize (58). Deux montures fiables et confortables nous attendaient. Les vélos étaient équipés de sacoches étanches, très utiles en cas de pluie. Nous l’avons testé contre notre gré !

 

Sur place, hébergement de qualité au gîte du Gué du Loup. Frédéric Blanchet a réalisé un joli travail de restauration et vous accueille avec gentillesse.

Autre possibilité : L’hôtel du Port à Decize. Bel endroit pour conjuguer plaisir de la ballade et budget raisonnable. Demandez une chambre avec la vue sur le canal !

Le canal du Nivernais a velo

Malgré l’absence de soleil, on garde le sourire !

 

Prêt pour le départ ?

Decize, charmante bourgade de 6 000 âmes, est notre point de départ. Le canal se trouve aisément.

Les premiers kilomètres nous émerveillent par la tranquillité des lieux, la douceur des paysages… Une douce quiétude nous gagne. Nous avons apprécié cette mise en jambe adaptée à notre niveau de “cycliste du dimanche”.

Tout le long du parcours, nous trouvons facilement des endroits très agréables pour pique-niquer le midi. Les restaurants et les points de vente sont assez peu nombreux sur le trajet. Mieux vaut prévoir son casse-croûte pour ne pas rester le ventre vide.

 

Il y a possibilité de faire étape à Châtillon en Bazois à :

L’ Auberge de l’Hôtel de France, une belle et traditionnelle étape dans le Nivernais.

Au Foudre du Bazois, gîte et chambres d’hôtes magnifiques, rénovés avec goût et des matériaux de qualité. L’accueil des gérants est chaleureux et ils s’adaptent très volontiers à la demande du client. Les chambres sont très spacieuses et confortables. Le déjeuner est copieux et comprend des produits locaux, c’est très appréciable !

Au Château de Châtillon en Bazois, qui est ouvert à la visite du 14 juillet au 31 août. Découvrez les parcs, les anciennes cuisines, les salons, la salle de chasse, la salle à manger à l’italienne.. Vous pouvez louer la grande suite de 40 m² avec une décoration Louis XVI et ayant une double exposition sur la tour de la défense et son jardin et sur le canal et la campagne.

 

 

Le Morvan, tout un programme

Au cours de notre périple, nous prenons le temps de nous arrêter dans des cafés de petits villages. L’atmosphère nous fait faire un bond quelques années en arrière. C’est une expérience amusante ! Ces pauses sont très rafraîchissantes et nous permettent de repartir du bon pied et d’humeur joyeuse.

La campagne nous accompagne, quelque soit la saison, avec ses couleurs contrastées et ses reliefs maîtrisés. Le spectacle demeure apaisant et invite à la rêverie. Vive le lâcher-prise ! Tout au long du parcours, les écluses s’enchaînent et nous réservent chacune leurs lots de surprises.

 

 

Étape à Clamecy

Dans une ambiance pittoresque, venez flâner dans les ruelles de la vieille ville et remonter le temps à l’époque du flottage du bois.. Cette pause dans cette cité nichée dans un méandre de l’Yonne annonce la fin de la Nièvre. Les prochains kilomètres se feront dans l’Yonne.

Les bières du Donjon vous attendent pour clôturer avec panache cette étape. Romain Flesch et Alexandre Burnier vous invitent à venir goûter ce délicieux breuvage 100% artisanal élaboré à Clamecy. Rendez-vous dans la boutique où vous pourrez même visiter les locaux (sur réservation), découvrir les machines, le savoir-faire et bien sûr déguster !

Le restaurant La Tour propose des salades, quelques plats, mais est surtout orienté pizzas. Ces dernières sont réussies et copieuses. Cadre refait à neuf moderne accueillant, service impeccable !

Une carte raffinée et bien présentée vous est servie au restaurant 2 pièces Cuisine. Petite terrasse agréable dans une rue piétonne, donc très calme..

Les chambres d’hôtes Le Bief de Clamecy : hébergement spacieux, très propre avec du caractère. Le petit-déjeuner est très bien présenté et copieux. Les propriétaires sont à l’écoute des hôtes et toujours prêts à rendre service !

 

Pour agrémenter et allonger un peu le parcours, vous pouvez vous échapper de part et d’autre du canal du Nivernais :

 

canal-nivernais-histoire-1024x784

Auxerre, vue sur la cathédrale Saint-Etienne

 

L’arrivée à Auxerre se fait par le côté sud. Nous passons devant le stade nautique, devant la maison de l’eau. Nous continuons jusqu’à arriver au pied de l’Office du tourisme.

Si vous souhaitez vous remettre de vos émotions, un arrêt Chez Max, Bar Lounge, s’impose. Agréablement situé sur les quais de l’Yonne, dans une ambiance pub américain à la décoration vintage, Chez Max vous propose une cuisine traditionnelle avec une touche d’originalité (spécialité : burgers faits maison). Bar à partir de 18h, soirée musicale le vendredi soir ! 

Ensuite, je vous conseille une nuit confortable avec vue sur l’Yonne au Maxime. Nadège et son dynamisme saura vous accueillir.

 

Pour conclure, ce périple en pleine nature apporte son lot de bienfaits ! Le Morvan rempli toutes ses promesses. La prochaine fois, je vous emmène visiter les lacs et les forêts morvandiaux.

 

 

Les astuces FWE

Comment préparer votre séjour à vélo ?
Envisager 3 à 5 jours de vagabondage selon votre rythme et le nombre d’échappées en dehors du parcours.

 

Photo de profil de Damien

Damien

Créateur d'évasion

Mai 28

Sur la route de Damien

17 Établissements certifiés par France Week-end

Découvrir tous les établissements

tristique id consectetur at ut Praesent porta. ante.