À la découverte des trésors souterrains angevins

Voyage sous terre
en Anjou

Thématiques

Voyage sous terre en Anjou

Prêt pour l’aventure ?

Pour débuter ce périple, nous découvrons la cave vivante du champignon avec ses habitations troglodytiques du XVIe siècle au Puy-Notre-Dame. La visite est guidée par Jacky, passionné par son métier : nous avons la possibilité de déambuler dans les galeries souterraines où sont présentées des scènes de la vie troglodytique ainsi qu’une multitude d’outils utilisés pour l’extraction du tuffeau. À la sortie, des champignons sont en vente (et ils sont excellents !).

Afin de poursuivre cette expérience “souterraine”, nous posons nos sacs à Rocaminori sur la commune de Louresse Rochemenier, un hôtel troglodytique plein de charme. Exceptionnel !

Découvrir l'histoire de la rédaction sur le blog

Vivez
Sous terre

12 Résultats

Voir plus d'établissements keyboard_arrow_down

Dîner et dormir dans des galeries creusées par l'Homme

Sur place, le restaurant troglodyte Les Caves de la Genevraie a été créé il y a maintenant 27 ans par le grand-père, un visionnaire. Les fils Justeau reprennent le flambeau avec bienveillance et amour du travail bien fait. Le repas se déroule dans une ambiance cosy et feutrée dans des pièces voûtées et creusées dans la roche. L’accueil est simple et convivial : des valeurs essentielles pour FWE ! Les chambres troglo sont spacieuses, confortables et sont équipées d’un système de ventilation perfectionné et d’une grande efficacité pour gérer le taux d’humidité. Dépaysement garanti. Nous nous sommes laissés porter par le lieu enchanteur et la gentillesse de nos hôtes.

À 200m de l’hôtel, continuons notre immersion sous terre avec la visite de l’un des plus grands sites troglodytiques du Val de Loire : le village troglodytique de Rochemenier et ses deux anciennes fermes creusées à même la roche. Le guide donne des explications sur le site, puis nous le visitons à notre rythme.

À proximité
Des caves

Tous les établissements

Suivez-nous !
A retrouver sur notre blog

La Normandie, que du “bon’ Eure”

Sed risus. non elit. sed ante. accumsan consequat. risus Aliquam vel, tristique